La Supergrappe des technologies numériques annonce 14 nouveaux projets pour stimuler l'économie numérique du Canada

De nouveaux projets font progresser le développement des talents, créent de bons emplois et font évoluer les entreprises canadiennes

Vancouver, Colombie-Britannique [le 16 janvier 2020] – Aujourd'hui, le Supergrappe des technologies numériques (Supergrappe) annonce 14 nouveaux projets pour un investissement total de 25 millions de dollars; huit se concentraient sur le développement des talents pour l'économie numérique, six sur la technologie.

La Supergrappe vise à positionner le Canada comme chef de file mondial des technologies numériques en regroupant des petites, moyennes et grandes entreprises, des établissements d'enseignement postsecondaire, des organismes de recherche et des organismes sans but lucratif. La Supergrappe co-investit dans des projets de développement technologique ambitieux et de nouvelles solutions pour améliorer la durabilité et la compétitivité des secteurs des ressources naturelles, de la santé et de l'industrie et dynamiser l'économie. Les projets annoncés aujourd'hui contribueront à créer de bons emplois, à stimuler la croissance économique et à rehausser la réputation de l'économie numérique du Canada, chef de file mondial.

Développer les talents pour de bons emplois

Le programme de renforcement des capacités de la Supergrappe est axé sur le développement des talents, et l'annonce d'aujourd'hui d'investissements de 5 millions de dollars dans huit projets de renforcement des capacités comprend des investissements du gouvernement de la Colombie-Britannique, du ministère de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie du gouvernement fédéral et d'autres partenaires. Il s'agit du premier d'une série d'investissements planifiés visant à développer la base de talents du Canada pour les besoins de l'industrie d'aujourd'hui et de demain. Les projets approuvés comprennent : Athena Pathways, Autonomous Systems Technician, Competency Assessment Mapping Platform for Industry Responsive Education (CAMPFIRE), Design for Startups, Diversifying Talent in Quantum Computing, Future Capital - Shape the Future of Funding, HyperTalent et Women's Entrepreneurship Program.

Le programme de renforcement des capacités de la supergrappe crée des programmes de compétences numériques et une expérience de travail pour les employés tout en créant une main-d'œuvre «prête à l'emploi» pour les employeurs canadiens. Ces projets mettent en relation des employeurs, des éducateurs et des organisations communautaires axés sur le développement de talents de classe mondiale prêts à l'emploi. En développant les besoins de l'industrie en talents qualifiés, la Supergrappe soutient les industries traditionnelles dans l'utilisation de l'innovation et de la technologie en reliant les emplois de demain aux employés d'aujourd'hui.

Par exemple, le “Technicien Systèmes Autonomes » soutiendra le développement des compétences et la formation des personnes issues de groupes sous-représentés afin qu'elles soient « prêtes à l'emploi » pour l'économie numérique. Grâce au projet Autonomous Systems Technician, les peuples autochtones et les femmes auront accès à des compétences numériques pour installer et entretenir des systèmes de télécommunications à distance qui sont mis en œuvre par le secteur des ressources.

« La technologie transforme notre industrie et contribue à améliorer la sécurité, la durabilité et l'efficacité dans l'ensemble du secteur minier. Ce nouveau programme aidera les peuples autochtones et les femmes à faire partie de l'évolution technologique de l'exploitation minière et à tirer parti des nouvelles opportunités créées », a déclaré Marcia Smith, vice-présidente principale, durabilité et affaires externes, Teck.

Le programme de renforcement des capacités vise à attirer un bassin de talents plus large pour les employeurs en engageant des groupes sous-représentés tels que les femmes et les peuples autochtones, soutenant ainsi la croissance de la diversité et de l'inclusion dans de multiples secteurs. Les projets favorisent également le développement du leadership pour les entrepreneurs, fournissent des compétences numériques pertinentes aux travailleurs du secteur des ressources naturelles, engagent les jeunes autochtones dans les sciences, la technologie, l'ingénierie, les arts et les mathématiques (STEAM) et soutiennent la poursuite de carrières dans la technologie numérique.

Faire évoluer l'économie numérique du Canada

La Supergrappe a également annoncé des investissements de 20 millions de dollars dans six projets technologiques. Cela comprend le financement du ministère de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie du gouvernement fédéral et des partenaires de l'industrie. Ces projets résolvent certains des défis les plus urgents dans les secteurs des ressources naturelles, des soins de santé et industriels, tels que la réduction de l'utilisation de pesticides sur les cultures, l'amélioration de la gestion de nos ressources en eau et l'assurance que les Canadiens ont accès aux meilleurs outils pour le diagnostic précoce des maladies. , quel que soit leur lieu de résidence. Les projets approuvés comprennent : la réalité augmentée pour la maintenance et l'inspection, les données communes sur l'eau douce, le réseau intelligent pour l'échographie au point de service, le portefeuille de santé personnel, l'agriculture de précision pour améliorer la santé des cultures et la réduction de l'utilisation d'opioïdes pour la gestion de la douleur.

Les projets annoncés aujourd'hui dans les programmes technologiques de la Supergrappe démontrent les avantages de la collaboration des organisations pour surmonter certains des obstacles les plus difficiles auxquels sont confrontés les principales industries et secteurs. Les changements climatiques, par exemple, menacent les cultures vivrières au Canada et partout dans le monde, car les ravageurs, les agents pathogènes et les virus attaquent et détruisent les cultures. le "L'agriculture de précision pour améliorer la santé des cultures" développera de nouveaux contrôles des ravageurs et des agents pathogènes grâce à l'utilisation de la biochimie computationnelle, de la génomique, de l'apprentissage automatique et de la robotique. Cette nouvelle approche vise à réduire l'utilisation de pesticides et se concentrera initialement sur la rouille des feuilles, qui s'attaque à certaines des cultures les plus importantes du Canada, notamment le blé et l'orge.

Terramera s'est engagé à réduire ou à éliminer 80 % de la charge de pesticides synthétiques dans l'agriculture à l'échelle mondiale d'ici 2030, et ce projet contribue à faire avancer notre objectif », a déclaré Karn Manhas, fondateur et PDG de Terramera. « Nous apprécions l'opportunité de diriger cet important projet de santé des cultures par l'intermédiaire de la Supergrappe des technologies numériques et de collaborer avec des universités, des laboratoires gouvernementaux et des entreprises innovantes de partout au Canada. Il s'agit d'une nouvelle approche qui aura un impact sur la génomique et la technologie numérique de multiples façons et qui peut préparer le terrain pour que d'autres entreprises résolvent des problèmes propres à leurs domaines, ayant un impact à la fois sur l'économie numérique du Canada, sur notre économie agricole et sur la santé des Canadiens partout au pays.

« La supergrappe des technologies numériques est en train de créer un solide élan, créant un foyer d'innovation, de collaboration et de croissance ici dans la région du Grand Vancouver, ainsi qu'en Colombie-Britannique et au Canada. Les projets d'aujourd'hui auront un effet transformateur sur l'ensemble de l'économie canadienne. Ils garantissent non seulement que tous les Canadiens ont accès aux opportunités d'emploi du secteur technologique, mais ils permettent également aux entreprises d'expérimenter de nouvelles solutions technologiques pour certains de nos défis les plus urgents », a déclaré l'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie.

« L'innovation numérique révolutionne le lieu de travail et modifie les besoins des employeurs », a déclaré Sue Paish, PDG de Supercluster. « Le programme de renforcement des capacités crée des opportunités pour les Canadiens d'être qualifiés et prêts à travailler afin que nos secteurs des ressources, traditionnels et non traditionnels puissent continuer à tirer parti des opportunités offertes par la transformation numérique. Nos programmes technologiques rassemblent nos membres dans le but de résoudre certains des problèmes les plus urgents des Canadiens dans les domaines des soins de santé, de la fabrication, de l'agriculture et des données.

« Ces projets de la Supergrappe sont importants parce qu'ils visent à stimuler la diversité et l'inclusion et offrent plus d'occasions aux Britanno-Colombiens de participer à l'économie de l'innovation en constante évolution », a déclaré Bruce Ralston, ministre de l'Emploi, du Commerce et de la Technologie, gouvernement de la Colombie-Britannique. « Ces initiatives se concentreront sur nos domaines prioritaires, notamment l'agritech et l'informatique quantique. Ils fourniront également les outils et la formation pour aider les gens à obtenir de bons emplois dans toutes les communautés de la Colombie-Britannique. »

La supergrappe a déjà connu du succès grâce à la collaboration entre ses membres. Qu'il s'agisse d'utiliser de nouvelles technologies pour résoudre des problèmes, de fournir des ressources essentielles pour stimuler l'innovation ou de développer des talents pour pourvoir des opportunités d'emploi essentielles, les membres de la supergrappe changent la façon dont l'économie de l'innovation résout les problèmes au Canada.

Demandes des médias:

Pour plus d'informations, veuillez contacter Kathleen Reid à kreid@switchboardpr.com ou au 604-724-1242. Pour les éléments multimédias, cliquez sur ici. Des opportunités d'entrevue avec Sue Paish, PDG, Supergrappe des technologies numériques, sont disponibles sur demande.

À propos de la Supergrappe des technologies numériques :

La Supergrappe des technologies numériques est dirigée par des entreprises mondiales telles que MDA, protocoles Microsoft, Telus, Ressources Teck Limitée, Gestion forestière mosaïque, Life Labs et Terramera, et des leaders de l'industrie technologique tels que D-Wave Systems, Groupe de technologie avancée Finger Foodet LamaZOO. Les membres comprennent également des établissements d'enseignement postsecondaire de la Colombie-Britannique tels que Emily Carr Université d'Art + Design, Institut de technologie de la Colombie-Britannique, Université de la Colombie-Britannique et Université Simon Fraser. Une liste complète des membres peut être trouvée ici.

À propos du programme de renforcement des capacités :

Le programme de renforcement des capacités vise à développer un bassin diversifié de talents numériques pour s'assurer que le Canada dispose d'une main-d'œuvre préparée pour les emplois de demain en mettant l'accent sur l'amélioration de l'inclusion et de la participation des groupes sous-représentés, y compris les peuples autochtones et les femmes. Document d'information sur les médias ici.

À propos des programmes technologiques :

La Supergrappe offre trois programmes technologiques pour permettre l'adoption à grande échelle de plateformes de transformation numérique dans des segments industriels clés et développer et commercialiser de nouveaux produits, services et plateformes. La suite de programmes technologiques comprend : le programme Precision Health, le programme Data Commons et le programme Digital Twins. Ces programmes sont au cœur de la supergrappe qui assure le leadership mondial du Canada en matière d'innovation numérique et garantit des avantages sociaux et économiques aux Canadiens. Document d'information sur les médias ici.