Échographie au point d’intervention pour la COVID-19

Formulation en temps réel de diagnostics de la pneumonie provoquée par la COVID-19

Budget du projet*- 0,7M$

Coinvestissement des partenaires - 0,2M $

Coinvestissement de la Supergrappe – 0,5M$

Providence Health Care Corporation- $0.50 M

*Montants prévus au contrat au 30 septembre 2020. 

Partenaires du projet

Aperçu du projet

Le diagnostic de la COVID-19 auprès des patients des communautés rurales et éloignées peut s’avérer coûteux et chronophage, sans compter que jusqu’à 30 % des cas peuvent échapper à la détection lors des tests de dépistage moléculaires.

Les risques associés aux retards et aux mauvais diagnostics peuvent engendrer de lourdes conséquences. Les patients dont les tests donnent lieu à de faux négatifs peuvent propager l’infection à leur insu tandis que les retards dans la détection des cas chez les résidents des foyers de soins de longue durée risquent de multiplier les éclosions et les décès.

Le Réseau intelligent pour l’échographie au point d’intervention pour la COVID 19 vise à renforcer notre capacité de détection de la COVID-19 en concevant une plateforme propulsée par l’intelligence artificielle pouvant être utilisée avec des appareils échographiques portables sans fil. Conjuguée à l’apprentissage machine et à une plateforme nuagique, cette avancée technologique permettra de diagnostiquer en temps réel les patients ayant contracté une pneumonie potentiellement associée à la COVID-19.

Sous la direction de l’organisme Providence Health Care en partenariat avec les sociétés Clarius et Change Healthcare ainsi que le Centre de la coordination rurale de la Colombie-Britannique, l’Université de la Colombie-Britannique et la régie de la santé Vancouver Coastal Health, le projet a comme objectif de mettre la technologie de l’échographie portable à la disposition, dans un premier temps, des communautés rurales et éloignées et, dans un deuxième temps, des foyers de soins de longue durée pour les personnes âgées.

En utilisant cette technologie durant une éclosion, on peut mener des tests de façon répétée sans engendrer d’effets indésirables chez les patients. On peut aussi mieux éviter les expositions inutiles des travailleurs de la santé aux risques d’infection et rendre moins nécessaires les déplacements des personnes potentiellement infectées vers les centres de test.

Les données actuelles révèlent déjà que les tests de dépistage portatifs décèlent 33 % de plus de cas de COVID-19 que les tests de dépistage moléculaires.

En plus de renforcer les capacités de diagnostic immédiates, le projet sera parmi les premiers du genre au monde à avoir constitué une bibliothèque de données sur les maladies pulmonaires.

À vous de jouer

Votre organisation peut se joindre à la Supergrappe de deux façons, et commencer à s’engager dans des projets concertés conçus pour développer des technologies numériques de calibre mondial tout en assurant l’épanouissement de notre écosystème et l’accroissement de nos capacités, à mesure que nous devenons un chef de file mondial en matière de transformation numérique de notre économie et de notre société