Le PDG de la distribution, Dan Desjardins, partage son expérience sur le modèle de collaboration NUMÉRIQUE

Basé à Kingston, en Ontario, Distributif est une société d'infrastructure logicielle dont la vision est de fournir du calcul pour (tout le monde). Leur plate-forme informatique distribuée fournit une puissance de calcul abondante et à faible coût pour permettre les applications d'IA, d'analyse de données et de calcul de recherche qui résolvent les plus grands défis de demain. Leur mission s'est concrétisée lors du projet DIGITAL Projet Miroir, où Distributive a dirigé un consortium de projets visant à développer une plateforme d'aide à la décision utilisant une modélisation prédictive nécessitant une puissance de calcul importante pour analyser les restrictions sanitaires pendant la pandémie de COVID-19, aidant ainsi à déterminer quelles décisions protégeraient le mieux les Canadiens.

«Nous, Distributive, avons eu une grande expérience avec DIGITAL. Cela valait bien la peine de monter un projet convaincant et un consortium compétent. Cependant, personne – ni DIGITAL ni nous – n’aurait pu prédire tout le potentiel du projet Looking Glass et les solutions commerciales qui en découleraient. En fait, Distributive peut faire remonter une grande partie de son succès actuel au NUMÉRIQUE.

L'innovation est hautement non linéaire, mais l'efficacité de programmes comme DIGITAL est souvent jugée sur des délais courts et en termes linéaires. Le tableau d’ensemble permis par le NUMÉRIQUE est bien plus riche et bien plus stratégique pour le Canada que la simple création de nouveaux emplois et de nouveaux actifs de propriété intellectuelle. DIGITAL et ses supergrappes sœurs ont pour mission de favoriser des écosystèmes entiers qui fournissent au Canada les capacité innover.

Cependant, il reste encore du travail à faire pour favoriser un état d'esprit plus réceptif parmi les entreprises canadiennes établies et souvent réticentes à prendre des risques, en encourageant leur participation active à la chaîne d'approvisionnement de l'innovation du Canada. Sans la volonté des opérateurs historiques d’adopter, ou même simplement de tester, les nouvelles innovations issues de startups canadiennes ambitieuses, l’élan généré par les programmes d’innovation, les subventions gouvernementales et les cadres politiques est rapidement neutralisé. DIGITAL a l’importante responsabilité de contribuer à façonner culture à travers pers, pas seulement programmation à travers politique.

Dans cette ligne de pensée, Distributive contribue activement au changement qu’elle souhaite voir ; nous sommes aux côtés des jeunes startups et les soutenons en partageant le temps de notre équipe, le capital limité, la propriété intellectuelle et la crédibilité durement gagnée. Nous n’en voyons pas assez de la part des entreprises plus grandes et mieux établies. Tout ce que nous demandons en retour aux startups que nous aidons, c’est de faire de même pour les autres une fois qu’elles en auront la capacité. Ce payer au suivant La culture est exactement l’ingrédient qui manque aux excellents programmes d’innovation, au financement gouvernemental et aux cadres politiques du Canada. Une nouvelle vague d’entreprises soucieuses de l’écosystème pourrait finir par montrer aux entreprises plus anciennes, épuisées et bien ancrées, comment redevenir leader, sous peine de perdre leur pertinence.

L’innovation et le développement économique sont un sport d’équipe qui transcende les bilans individuels. À tous mes collègues fondateurs, dirigeants d’entreprise et à tous ceux qui sont en mesure d’influencer l’industrie, rassemblons-nous et coopérons. Au lieu de tirer les échelles derrière nous, tendons la main. Dan Desjardins, PDG, Distributif

Distributif | Solutions | Osler

Hôpital d'Oslo