Agriculture de précision

Agriculture de précision pour améliorer la santé des cultures

Utiliser la puissance de l'ordinateur pour prévenir les ravageurs et protéger les cultures vivrières.

Résumé du projet

Le problème

La population mondiale augmente, générant un besoin de produire plus de nourriture pour nourrir le monde.

Les cultures vivrières du Canada et du monde sont confrontées à des défis croissants du changement climatique en plus des ravageurs, des agents pathogènes et des virus qui attaquent et détruisent les cultures.

Les menaces sont grandes. Par exemple, le Canada exporte pour plus de 7 milliards de dollars de blé chaque année. À mesure que le climat se réchauffe, des maladies comme la rouille du blé se propagent plus au nord et menacent de plus en plus la production. Dans le même temps, l'utilisation croissante de pesticides entraîne des risques pour l'environnement.

Comment nous le résolvons

Le projet Agriculture de précision pour améliorer la santé des cultures, dirigé par Terramera, s'attaque à cette perte de récolte en partenariat avec Sightline Innovation, Metaspectral, BC Cancer Research, Trent University, Simon Fraser University, University of Saskatchewan, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Genome BC et Centre des sciences génomiques Michael Smith du Canada.

Ensemble, l'équipe travaille à développer de nouveaux contrôles des ravageurs et des agents pathogènes grâce à l'utilisation de la biochimie computationnelle, de la génomique, de l'apprentissage automatique et de la robotique. De grandes quantités de données sont rassemblées de nouvelles façons. L'apprentissage automatique et la robotique sont utilisés pour identifier et tester rapidement de nouvelles formulations de lutte antiparasitaire et déterminer leur capacité à attaquer des champignons spécifiques sur des cultures spécifiques. Il montrera comment les cultures et les ravageurs interagissent avec différents pesticides, amplificateurs de pesticides et alternatives.

Le projet se concentre initialement sur la rouille des feuilles, qui est causée par des infections fongiques et attaque certaines des cultures les plus importantes du Canada, dont le blé et l'orge. La plate-forme informatique en cours de développement aidera à concevoir des formulations antifongiques et à prédire leur efficacité, en commençant par la rouille des feuilles du blé et en passant à d'autres maladies des cultures au Canada.

L'amélioration constante est intégrée au projet. De nouvelles formulations seront testées, et leur analyse améliorera encore l'apprentissage automatique et l'analyse pour concevoir et tester les prochaines formulations.

Dans le monde, plus de 85 milliards de dollars sont dépensés pour la protection des cultures. De nouveaux produits antiparasitaires peuvent accéder à ce marché tout en protégeant l'approvisionnement alimentaire mondial et en réduisant les impacts sur l'environnement. Les outils informatiques développés par le projet seront applicables dans d'autres domaines en dehors de l'agriculture, notamment la médecine, la biotechnologie, la chimie et l'informatique.

Le Résultat

Au fil du temps, cette plateforme sera un outil de surveillance avancé pour aider chaque partie du Canada et d'autres régions du monde à utiliser les données pour protéger l'eau, les personnes, les écosystèmes et l'économie alors que la demande d'eau douce continue d'augmenter.

Chef de projet

  • terramera@2x e1632697291643

Partenaires du projet

  • Canada e1632697311226
  • Métaaspectral e1632697328900
  • génome@2x e1632647383283
  • michaelsmithgenome e1632697346621
  • ligne de mire e1632697365501
  • sfu@2x e1632697382895
  • trentuni e1632697399351
  • usask e1632697417108

Impliquez-vous maintenant!

Nous n'attendons pas l'avenir. Nous le créons.

Devenir membre

Êtes-vous prêt à relever les défis les plus difficiles de la société ?